الرئيسية » 24 ساعة » Rebondissement dans le dossier du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

Rebondissement dans le dossier du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

Réagissant à la prochaine réunion du Conseil d’administration de la Fondation ” Esprit de Fès”, M.Abdelhamid Benmekhlouf, président de l’association Fès- Saiss à adressé un courrier officiel ( ci- joints copies  ),  à M. Abderrafie Zouiten, président en exercice de la Fondation, dans lequel il l’informe que celle- ci  ”  ne pouvait plus légalement se prévaloir du F.F.M.S.M. ou agir en son nom ou encore utiliser ce label pour quelque motif que ce soit, sous peine de sanctions pénales dont dispose l’article 64 de la loi 200 tel qu’il a été notifié par la loi 05- 34″

Dans  la foulée, le président de l’association Fès- Saiss”attire ” l’attention des membres du Conseil d’administration de la Fondation de ne donner aucune suite à l’invitation de ce prochain Conseil d’administration de la Fondation ” Esprit de Fès ” dans la mesure où celui- ci concernerait le F.F.M.S.M. La Fondation n’a en effet aucune légitimité légale pour représenter ce festival ou organiser un C.A. à son suget”

Par ailleur voici le communiqué diffusé par l’association Fès saïss

 Nous venons d’apprendre que la Fondation Esprit de Fès prépare une réunion de son Conseil d’Administration avec comme point à l’ordre du jour le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde.En votre qualité de membre de ce Conseil et en raison du grand intérêt que vous avez toujours porté à cette manifestation je tenais , dans le but de sauvegarder celle-ci , porter à votre connaissance que le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde a toujours été la propriété exclusive de l’Association Fès-Saïss. Nous vous prions de trouver, ci-joints , les certificats d’enregistrement officiels de cette propriété aux niveaux national et international.

L’ Association Fès-Saïss ,  sous la Présidence de M.Mohammed Kabbaj,  a créé en 2006  l’Association “Fondation Esprit de Fès “ en mettant à sa disposition l’équipe qui a veillé à l’organisation du Festival depuis 1994.

Cependant à partir de  2013 , sous le mandat de M. Abderrafie Zouiten et après  le départ de MM. Mohammed Kabbaj et Faouzi Skali , respectivement de la Présidence et de la Direction Générale de la Fondation Esprit de Fès , nous avons dû faire l’amer constat que cet événement a été l’objet d’une détérioration continue , pouvant aboutir au fil des années à la perte de l’un des patrimoines culturels vivants les plus importants de notre pays. Durant cette période le Festival a connu une dégradation tangible de ses dimensions culturelles et spirituelles . Par ailleurs une gestion désastreuse , liée à des scandales à répétition , judiciaires et financiers,  a considérablement affecté son image et son prestige.

Pour sauver ce Patrimoine essentiel de la ville de Fès et de notre pays  l’Association Fès-Saïss a décidé de mettre fin à toutes ses relations avec la Fondation Esprit de Fès en lui notifiant et à son Président qu’elle se retirait dorénavant du Conseil d’Administration de ladite Fondation et qu’elle reprenait d’une façon exclusive son plein droit sur la propriété du Festival( document ci-joint) . Tout comme elle a fait part , lors d’un communiqué officiel , de sa décision de procéder, avec son équipe fondatrice , à l’organisation directe du Festival sous la Direction Générale de M. Faouzi Skali et la Direction administrative de M. Abdelkader Ouazzani.

L’Association Fès-Saïss  ( lettres envoyées par huissier , ci-jointes )  a par ailleurs officiellement  informé la Fondation Esprit de Fès que celle-ci ne pouvait plus légalement se prévaloir du Festival de Fès des Musiques Sacrées ou agir en son nom ou encore utiliser ce label , pour quelque motif que ce soit , sous peine de sanctions pénales dont dispose l’article 64 de la loi 2.00 tel qu’il a été modifié par la loi 34-05.

En raison du précieux soutien que vous avez toujours apporté à cette manifestation culturelle il est de notre devoir et de notre responsabilité de vous informer de cette situation. Nous nous permettons d’attirer votre attention sur la nécessité ,dans ce contexte , de ne donner aucune suite à l’invitation à ce prochain Conseil d’Administration de la Fondation Esprit de Fès dans la mesure où celui-ci concernerait le Festival de Fès des Musiques Sacrées . La Fondation Esprit de Fès n’a en effet aucune légitimité ou base légale pour représenter ce Festival ou organiser un Conseil d’Administration à son sujet.

Nous sommes conscients que les membres du Conseil d’Administration auxquels nous nous permettons d’adresser ce courrier , sont ceux-là mêmes qui ont permis à ce Festival , depuis sa création en 1994, d’atteindre la notoriété qui fut la sienne et qui a fait notre fierté et celle de tous les marocains. Sous la gestion directe de Fès-Saïss le Festival et son Forum : «  Une âme pour la mondialisation » ont été reconnus par l’ONU en 2001 parmi sept événements internationaux majeurs ayant contribué d’une façon significative au dialogue des civilisations. Nous ne doutons pas que nous pourrons à nouveau œuvrer ensemble , pour rendre  à ce Festival,  fleuron culturel  de la ville de Fès , qui aspire à se situer dans l’esprit de notre civilisation marocaine portée vers l’avenir et au plus haut par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste , tout son prestige et son rayonnement .

Nous nous réjouissons à l’avance de revenir vers vous pour vous communiquer le programme complet de la prochaine édition de ce Festival et de son Forum, prévus du 4 au 12 juin 2021 ( dates qui pourraient bien entendu changer , en concertation avec l’ensemble de nos partenaires, en fonction de la situation pandémique ) sous l’intitulé « Nouvelles Andalousie » .

En vous assurant de ma parfaite considération et dans l’attente de prochains échanges  je vous prie de recevoir, Mesdames et Messieurs , l’expression de mes salutations distinguées.

Abdelhamid Benmakhlouf

Président National de l’Association Fès-Saïss.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *