الرئيسية » 24 ساعة » Maroc/Environnement Dayet Aoua : sources taries   ou sources détournées ?

Maroc/Environnement Dayet Aoua : sources taries   ou sources détournées ?

Attristant  spectacle que celui offert depuis ces dernières années par Dayet Aoua, défunt lac relevant de la commune du même nom. Un grand espace livré aujourd’hui à la sécheresse due aux changements climatique ét à la désertion de nombreux espèces d’oiseaux et autres animaux familiers des lieux, mulet, chevaux, ânes, chiens, etc…
Au coeur de ce désolant paysage détruit depuis que le lac n’est plus alimenté par ses sources détournées pour entretenir l’irrigation de certaines fermés situées dans la region, on décèle les traces des méfaits de l’homme.
Pas une âme qui vive dans ce désert de silence où le peu d’arbres qui survivent finiront par disparaître.
Comble d’ironie, Dayet Iffer, l’un des plus beaux lacs du Maroc ( province de Sefrou, à proximité d’Immouzzer du Kandar ), à été récemment ravagé par des incendies combattues par la population locale.
Fierté des amoureux de la nature, forêts, montagne, lacs, sports pédestres et équestres, le Moyen Atlas doit plus que jamais remobiliser les énergies, publiques et privées, pour préserver toute cette région salutaire pour l’équilibre de l’écosystème sur place.
M.BETTACHE

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *